Logo mobile 1

Ottawa doit honorer, immédiatement et sans délai, sa promesse de reprendre le pont de Québec

  • Par gauc01
  • Le 01/03/2019
  • Commentaires (0)

Le Canadien National (CN) veut s’en départir car  les coûts d’entretien rendent son opération déficitaire. Les coûts croissants de sa remise en état sont devenus prohibitifs. La structure sans peinture continuera de rouiller.

Le modèle de gestion actuel, sans responsabilité ultime, ne permet pas le financement des travaux. Ottawa possède toutes les expertises pointues, les mandats historiques et les intérêts économiques pour justifier sa reprise du pont de Québec.

Le doute concernant la sécurité du pont s’est installé dans la population malgré les déclarations politiques bien rassurantes.  Sans véritable responsable pour ce pont, les risques à moyen terme et le flou quant aux normes modernes pertinentes aux accidents et catastrophes naturelles continueront d’inquiéter la population.

L’avenir du pont de Québec demeure toujours très douteux. Cela pendant que la pression du développement régional pour le trafic automobile et de nouveaux services de transport ne cessent de croître.

Lire le texte publié par le Groupe l'avenir du pont de Québec.

 

élections fédérales Pont de Québec Groupe avenir du pont de Québec gouvernement fédéral Ministère des Transports Canadien national rachat du pont

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire