Logo mobile 1

La sécurité alimentaire est-elle compromise? Mythe ou réalité? Les enjeux du pic pétrolier

Atelier le lundi 19 novembre 2018, 13 h 30 à 16 h30
Centre sportif de Sainte-Foy, 930, avenue Roland-Beaudin, salle 115, Québec

 Le déclin annoncé des énergies fossiles, plus particulièrement du pétrole, la détérioration de la biodiversité, la surexploitation des ressources naturelles et les changements climatiques sont des sujets d'actualité bien documentés. Quels liens y a t-il avec la sécurité alimentaire que, de façon générale, nous tenons largement pour acquise? Et surtout, quels sont les liens entre cette sécurité alimentaire et le pic pétrolier?  Nous dirigeons-nous vers une situation « hors norme » et « jamais vécue » par les générations actuelles dans les pays industriels? La présentation de José Velasco, solidement documentée et illustrée de nombreux graphiques, répond à ces questions de façon sérieuse sans qu'il soit nécessaire de connaître le jargon scientifique.  

Croissance

Communauteresidentielle 500L’Anthropocène se définit comme étant l’époque géologique où les forces humaines bouleversent les grands cycles biochimiques du système-Terre, période débutant à la Révolution industrielle, soit vers la fin du XVIIIe siècle à aujourd’hui. Cette période se caractérise par des améliorations significatives du niveau de vie dans les zones industrialisées. En revanche, la détérioration de la biodiversité, la surexploitation des ressources naturelles et le bouleversement climatique en sont les conséquences.

Le développement et la croissance économique constants reposent sur l’utilisation intensive des énergies fossiles au point où le PIB mondial repose presque complètement sur la consommation incessante de ces énergies. Mais sans l’avènement du pétrole, nos économies modernes seraient impossibles.

Décroissance

L’ensemble des chercheurs dans ce domaine s’accorde pour crier haut et fort que l’ère du pétrole abondant et peu cher est révolue. Oui, il y a encore des réserves pétrolières loin d’être sèches. Cependant, tous avancent que les prix des extractions et du raffinage rendront prohibitifs l’achat de pétrole disponible. Selon cette hypothèse, la rareté du pétrole dans les prochaines années affectera grandement les transports mais aussi l'industrie de la transformation, notamment celle des engrais chimiques, herbicides, pesticides, etc. Nos modes de production agricole en seront grandement compromis.

En effet, plusieurs groupes de chercheurs se sont penchés sur les conséquences du pic pétrolier. Ils sont unanimes pour déclencher les sonnettes d’alarme auprès des gouvernements. Il faut dès maintenant adapter l’industrie agricole à des modes d’exploitation jamais envisagés auparavant. Les bouleversements sociaux, économiques et politiques qui en découlent sont majeurs sans une prise de conscience rapide. L’histoire est remplie d’exemples : la moindre perturbation dans la sécurité des approvisionnements alimentaires est garante de chaos sociaux. 

Une étude commandée par le Club de Rome en 1972 (rapport Meadows) annonçait une décroissance généralisée qui aura des effets sur la population mondiale entre 2020 et 2030. Une reprise de cette étude, en 2014, confirme parfaitement les conclusions de 1972.

Résultats du rapport Meadows, 2014

Résultats du rapport Meadows, 2014

Le Québec bénéficie de privilèges géographiques exceptionnels : espaces immenses, réserves d’eau potable enviables et des sources d’énergie abondantes et renouvelables. Parallèlement à une probable décroissance de la population, pourrait-on imaginer des arrivées massives de migrants européens et américains à nos frontières dans un avenir rapproché?

Le temps presse pour assurer la sécurité alimentaire, d'autant que les citoyens adhèrent de plus en plus à la consommation locale. Il est primordial que nos dirigeants gouvernementaux prennent conscience rapidement de l’urgence de planifier et de passer à l’acte dès maintenant, car la résistance aux changements (le déni) est la première réaction des êtres humains devant un dilemme de cette ampleur. L’avenir de nos descendants, déjà parmi nous, est peut-être compromise. La responsabilité repose sur chacun des citoyens (la résilience), peu importe où ils se trouvent.

Conférencier et panélistes

José C. Velasco, conférencier

José C. Velasco est économiste statisticien de formation. Au cours de sa carrière, il a été chargé de cours en administration à l'Université Laval, a travaillé comme professionnel au gouvernement du Québec, d'abord au Bureau de la statistique du Québec et au ministère de la Santé en recherche et développement de programmes puis, à titre de directeur, comme support aux négociations dans le réseau de la santé.

François Goyette, CPA, CA, panéliste

François Goyette démarre son entreprise de communication en 2001, Diapason FG Inc. Communications-Développement durable. L'environnement a toujours été au coeur de ses préoccupations. Chargé de cours à l'UTAQ (Université Laval) depuis 2015 sur les grands enjeux économiques, environnementaux et sociaux. En tant que père et grand-père, François Goyette considère qu'il est de son devoir et de sa responsabilité sociale de poser un geste, d'utiliser sa créativité et son expérience pour contribuer pleinement au legs d'un héritage décent aux générations futures.

Marie-Josée Renaud, coordonnatrice, Union paysanne, panéliste

Marie-Josée Renaud est bachelière en sciences politiques et détient également une maîtrise en aménagement du territoire et développement régional. Impliquée dans le milieu associatif depuis plus de 10 ans, elle a cofondé et dirigé l’organisme Craque-Bitume, bien connu à Québec pour son travail en écologie urbaine. Elle est responsable de l’administration générale de l’organisation, de la coordination des bénévoles et de la recherche de financement.

Harvey L. Mead, ex-haut fonctionnaire, environnementaliste militant et auteur, panéliste

Docteur en philosophie des sciences, Harvey L. Mead est un acteur et un leader des milieux de l’environnement et du développement depuis près de 50 ans au Québec, au Canada et à l’échelle internationale. Il a servi comme premier sous-ministre adjoint au Développement durable du Québec en 1990-1991, président de la Table ronde nationale sur l'environnement et l'économie de 2002 à 2005, comme premier Commissaire au développement durable du Québec et comme Vérificateur général adjoint du Québec en 2007-2008. Il a aussi été président de Nature Québec de 1981 à 1989 et de 1994 à 2006.

Publications

Liens suggérés par M. Mead

L'événement en photos

Garon
L'atelier était animé par Mme Ginette Garon, responsable du comité des communications.

Velasco
Le conférencier José  C. Velasco, économiste.

Goyette
Le panéliste François Goyette, CPA.

Renaud
La panéliste Marie-Josée Renaud, Union paysanne.

Mead
Le panéliste Harvey L. Mead, auteur et blogueur.

Groupe 1
De gauche à droite, Mme Cécile Gaudreault, responsable du site Web, M. José C. Velasco, Mme Marie-Josée Renaud, le vice-président du Collectif 55+, M. Jean Laliberté, M. Harvey L. Mead, M. François Goyette et Mme Ginette Garon.

Photos : Remerciements à Mme France Paré, membre du conseil d'administration et du comité des communications.

Déroulement de l'activité, le lundi 19 novembre 2018
Heure Activité
13 h - 13 h 30 Accueil des participants 
13 h 30 - 13 h 40 Mot de bienvenue et présentation du conférencier et des panélistes invités
13 h 40 - 14 h 15 Conférence de José C. Velasco, conférencier
14 h 15 - 14 h 30 Courte présentation de François Goyette, panéliste 
14 h 30 - 14 h 45 Courte présentation de Marie-Josée Renaud, panéliste
14 h 45 - 15 h    Pause et rafraîchissements
15 h - 15 h 50

Table ronde : période d'échanges entre le conférencier, les panélistes et l'auditoire

15 h 50 - 16 h 15

Conclusion par Harvey L. Mead, panéliste

16 h 15 - 16 h 20 

Mot de la fin

16 h 20 - 16 h 30

Départ

Inscription et lieu de l'activité

Informez-nous de votre présence en vous inscrivant en ligne (pour évaluer la quantité de rafraîchissements).

  • Frais d'entrée payables sur place : membres 5 $; non-membres 10 $. Cette contribution permet d'offrir une collation et des rafraîchissements.
  • Pour devenir membre du Collectif 55+ ou renouveler votre adhésion jusqu'en avril 2019 : 15 $ (frais d'entrée + adhésion annuelle au coût de 10 $).

Lieu de l'atelier

Centre sportif de Sainte-Foy
930, avenue Roland-Beaudin, salle 115
Québec (Québec) G1V 4H8

Comment s'y rendre

  • Stationnement gratuit autorisé par la Ville pour les participants à l'atelier. Ne pas tenir compte de l'affichage indiquant une limite de 2 heures.
  • Accès facile par métrobus 800 et 801. Horaires.

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 19/01/2019