Logo mobile 1

L'approche alimentaire

Principes de base

L’approche alimentaire proposée par Richard Beaudoin, responsable du Groupe nutrition, est basée sur trois principes de base : 

1.    l’intérêt pour la nutrition, 
2.    la compréhension de la nutrition et 
3.    le 20/80, un incontournable

Bien qu’il soit évident que l’intérêt pour un sujet soit la porte d’entrée en la matière (dans ce cas-ci, l’alimentation), la compréhension est un élément indispensable pour s’y attacher de façon continue et permanente.

Malgré l’importance de « l’intérêt et de la compréhension », la clé de voûte de toute cette approche alimentaire réside sur le troisième principe : le 20/80, un incontournable!

En nutrition, on pourrait dire qu’il n’y a que 20 % des produits placés dans les allées centrales d’un marché d’alimentation qui répondent à 80 % des normes satisfaisantes d’une bonne alimentation : atteindre une santé optimale à court, moyen et long terme. À moins d’être spécialiste en la matière, comment s’y retrouver?

Trois équations essentielles

  1. Nourriture* + eau = Métabolisme + activités de la journée + oxygénation; 
  2. Nourriture = glucides* + protéines + lipides + vitamines + sels minéraux;
  3. Glucides = fruits + légumes + produits laitiers + légumineuses + céréales et produits à base de céréales*.

* Variable clé de chaque équation.

Première équation

​Bien que les 5 variables de la première équation soient toutes importantes, la nourriture demeure la clé primordiale de tout le système. Même en suivant un entraînement physique intensif accompagné d’une alimentation négligée, le poids santé d’une personne ne sera jamais atteignable. Legumes 400

Deuxième équation

Dans cette équation, seuls les lipides et les glucides, principales sources d’énergie du corps humain, peuvent s’identifier au 20/80. En effet, les micronutriments, les vitamines et les sels minéraux ne sont pas transformés en énergie. De plus, les protéines sont peu utilisées à des fins énergétiques. 

La composition des glucides, leur transformation par le système digestif et leur absorption par le sang ont un effet très important sur la prise de poids. D’ailleurs, l’industrialisation de l’alimentation a accru considérablement la consommation de glucides au cours des 50 dernières années. Les boissons gazeuses et alcoolisées ne sont même pas considérées ici! L’absorption de celles-ci constitue un non-sens et doit être éliminée à toute fin pratique d’une bonne alimentation. 

Troisième équation

Dans cette équation, les céréales et produits à base de céréales représentent le 20/80. D'ailleurs, ils constituent de nos jours 50 % de toute l’alimentation occidentale. Les céréales contiennent environ 70 % de glucides, composés essentiellement d’amidons. Les céréales et les produits à base de céréales ont perdu une partie de leurs fibres, de leur son et de leur germe à la suite de l’industrialisation de l’alimentation observée au cours des 50-75 dernières années. De plus, une partie de ces produits céréaliers ont vu leur contenu en gras, en sel et en sucre augmenté.

La perte de nutriments et l’ajout de gras, de sel et de sucres, d'une part, et les constituants des amidons des céréales, d’autre part, font réaliser l’importance qu’ils ont eu dans l’essor des principales maladies du 20e siècle : le diabète et l’obésité.

Si vous avez bien assimilé le concept ou principe du 20/80, à l’analyse de ces trois équations, vous aurez compris qu’il s’agit d’identifier la plus importante variable par équation, et vous vous assurerez d’atteindre 80 % de vos objectifs : obtenir un poids santé et le maintenir votre vie durant

Conclusion

Une bonne compréhension de l'approche alimentaire, des glucides, des céréales et produits à base de céréales et des amidons, contribue à l’obtention et à la conservation d’un poids santé. Sans oublier la synthèse explicative de la hausse de l'index glycémique des céréales et produits à base de céréales, qui assurera l’atteinte des objectifs de chacun en matière de santé à court, moyen et long terme.

Notions à venir

  • les lipides à densité énergétique faible et le maintien d'un bon ratio de lipides, de protéines et de glucides à chaque repas;
  • le métabolisme et l’eau.

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 15/03/2018