Logo mobile 1

élections fédérales

Ottawa doit honorer, immédiatement et sans délai, sa promesse de reprendre le pont de Québec

Par Le 01/03/2019

Le Canadien National (CN) veut s’en départir car  les coûts d’entretien rendent son opération déficitaire. Les coûts croissants de sa remise en état sont devenus prohibitifs. La structure sans peinture continuera de rouiller.

Le modèle de gestion actuel, sans responsabilité ultime, ne permet pas le financement des travaux. Ottawa possède toutes les expertises pointues, les mandats historiques et les intérêts économiques pour justifier sa reprise du pont de Québec.

Le doute concernant la sécurité du pont s’est installé dans la population malgré les déclarations politiques bien rassurantes.  Sans véritable responsable pour ce pont, les risques à moyen terme et le flou quant aux normes modernes pertinentes aux accidents et catastrophes naturelles continueront d’inquiéter la population.

L’avenir du pont de Québec demeure toujours très douteux. Cela pendant que la pression du développement régional pour le trafic automobile et de nouveaux services de transport ne cessent de croître.

Lire le texte publié par le Groupe l'avenir du pont de Québec.

L'abstention aux élections est une option valable

Par Le 01/10/2015

Certains se demandent si le 19 octobre prochain, l'abstention est une option valable. Eh bien oui! L'abstention est un moyen de montrer son insatisfaction par rapport au fonctionnement de notre système politique. Car pour la quatrième fois en moins de 10 ans, nous aurons probablement un gouvernement dont les orientations sont rejetées par une forte majorité d'électeurs.

Lors des dernières élections scolaires au Québec, 96 % des électeurs se sont abstenus. Le message était clair et le gouvernement a décidé de remplacer les élections par un autre mode de nomination des commissaires d'école. Un taux élevé d'abstention aux élections fédérales constituerait un message fort à nos gouvernants.

Participez à un atelier du Groupe gouvernance et démocratie le mercredi 7 octobre.

Jean Laliberté