Logo mobile 1

Projet d'expansion du port de Québec

Contexte

Dans le contexte de l’agrandissement du port de Québec, de la fermeture annoncée du Marché du Vieux-Port et d’un vaste projet immobilier lancé par l'Administration portuaire de Québec, le Groupe gouvernance et démocratie du Collectif 55+ rassemblé plusieurs groupes de citoyens impliqués dans ce dossier en vue de faire valoir les préoccupations citoyennes auprès des autorités concernées.  Dès lors, une réunion avec le ministre fédéral responsable de la région de Québec, M. Jean-Yves Duclos,  a été organisée dans ce but. La rencontre a eu lieu le 22 janvier 2016. 

Les groupes impliqués

En plus du Groupe gouvernance et démocratie, représenté par Mireille Bonin et Jean Laliberté, des représentants des groupes suivants ont participé à la rencontre :

Représentations auprès du ministre  

Le Groupe gouvernance et démocratie a fait valoir les points suivants lors de la rencontre :

  • Que le gouvernement fédéral assume ses responsabilités envers les citoyens en termes de protection de la santé et de la sécurité des gens et de protection de l’environnement.

En effet, à la suite des constats faits par le groupe citoyen « Vigilance Port de Québec », il est devenu évident que les activités de transbordement de minerai lourd au port de Québec sont susceptibles de produire des poussières nocives.À cet égard et à titre de propriétaire du port, le gouvernement fédéral doit se préoccuper de la santé et de la sécurité des citoyens.

Également, à la suite de la catastrophe du Lac-Mégantic,il est maintenant prouvé que le transport de vrac liquide inflammable par chemin de fer peut présenter des risques d’explosion. Ces risques sont particulièrement inquiétants considérant qu'un CÉGEP de 5 000 étudiants et la garderie Montessori sont situés à quelques pas de la voie ferrée, laquelle sillonne le cœur de la ville dans le Vieux-Limoilou, à proximité des habitations.

Les citoyens insistent sur le fait que ce n’est pas parce que le port de Québec est géré par une agence indépendante que le gouvernement du Canada est déchargé de ses responsabilités en matière de santé et de sécurité.

  • Que le gouvernement fédéral intervienne pour protéger la valeur patrimoniale intrinsèque de la ville de Québec, son panorama et l’accès au fleuve pour l’ensemble des citoyens et qu'il se préoccupe des effets cumulatifs des projets de développement du port de Québec.

Recommandations

Le Groupe gouvernance et démocratie fait les recommandations suivantes :

  • Que le gouvernement fédéral modifie la composition du conseil d'administration du Port de Québec de façon que le point de vue des citoyens puisse se faire entendre et que les préoccupations des diverses parties prenantes soient prises en considération dans les décisions concernant le port de Québec.
  • Que l'information concernant les opérations et les projets du Port de Québec soit accessible à tous afin que le débat public puisse s’effectuer dans un climat d'ouverture et de transparence.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 13/02/2017